juin 2014, par Diani N , Sidibé A , Diallo O , Cissé M.A.C. , Ouattara K , Dama K

Introduction L’anesthésie intéresse aussi bien les prématurés que les vieillards, la VCS représente la technique endoscopique utilisée aussi bien chez l’enfant que chez l’adulte.
Notre objectif principal était d’évaluer la pratique anesthésiologique et d’identifier les évènements indésirables et aussi déterminer la durée de l’anesthésie et de la chirurgie.
Matériel et méthode. Il s’agissait d’une étude prospective de 6 mois. L’analyse et la saisie des données ont été effectuées sur le logiciel Excel, Word, Epi info 3.5.3.fr et khi² comme test statistique a été appliqué.
Résultats : L’âge moyen était de : 50,4 mois. 60% des patients étaient de sexe féminin. 62, 5% avaient un antécédent d’infection dans 53,3% des patients avaient ASA II. Une grande majorité soit 86,7% a reçu du fentanyl, 93,3% le propofol comme hypnotique, halothane 40%, isoflurane 60%, le vecuronium 53,3%. 40% ont fait une tachycardie. La durée moyenne de l’anesthésie était de 106 min celle de la chirurgie de 62 min. L’évolution était favorable dans l’ensemble des cas.
Conclusion : La VCS commence à être aussi en Afrique une technique de choix pour le traitement des hydrocéphalies.
Mots clés. Aspects anesthesiologiques –Ventriculocysternostomie-Hôpital du Mali

La vie de l'Anesthésie