juillet 2014, par Diani N , Sidibé A , Diallo O , Cissé M.A.C. , Ouattara K , Dama M

Introduction : L’anévrysme est une extasie acquise de la paroi artérielle, révélé souvent après un AVC.
Objectif : identifier les aspects cliniques des patients admis en réanimation pour cause d’anévrysme ou de MAV.
Matériels et méthdes : Il s’agissait d’une étude rétro et prospective de 24 mois. L’analyse et la saisie des données ont été effectués avec le logiciel Excel, Word, Epi info 3.5.3.fr et khi² comme test statistique
Résultats : Les patients étaient de sexe féminin dans 80% des cas avec un âge moyen de 53,3 ans avec des extrêmes de 31 et 79 ans. Des antécédents cardio- circulatoire et/ ou constitutionnel étaient présent chez 90 % des patients avec un cas de VIH. Dans 60 %, des cas l’anévrysme était rompu. Le siège dans 40 % des cas était une artère méningée. 60% étaient de Grade I contre seulement 10% de grade IV. 30 % avaient respectivement une échelle de Hunt- Hess II et III contre 10% une échelle IV. Les complications neurologiques, métaboliques et/ou infectieuses étaient présentes dans 80 % des cas. En postopératoire la mortalité était de 10%. La durée moyenne de séjour en réanimation était de 9,6 jours.
Conclusion : Malgré les énormes progrès diagnostiques et thérapeutiques, la pathologie est pourvoyeuse de complications graves.
Mots-clés : Anévrysme- Réanimation- Aspects cliniques

La vie de l'Anesthésie