juin 2014, par Mouzou T , Tomta K , Egbohou P , Sama H , Banla K

Objectif : Evaluer la pratique du bloc para ombilical.
Patients et méthode : L’étude était prospective et s’était déroulée au bloc opératoire central et à l’ancien bloc au CHU Sylvanus Olympio du 1er Mai 2012 au 1er Mai 2013. Tous les patients quelques soit l’âge ayant eu un bloc para ombilical pour une cure herniaire ombilicale, une cure herniaire de la ligne blanche ; une appendicectomie sous cœlioscopie, étaient concernés.
Résultats : Nous avons effectué trente blocs para ombilicaux. Il n’y avait aucune complication per opératoire et postopératoire. La hernie ombilicale (56,66%) et la hernie de la ligne blanche (30,00%) étaient les principales indications chirurgicales. Les matériels utilisés étaient représentés par appareil multiparamétrique (monitorage), brassard à tension manuelle, stéthoscope médical, une aiguille de seringue, une seringue de 20CC, médicaments (soluté de remplissage (SSI,RL), BupivacaÏne 0,5%, Lidocaïne 2%, Midazolam, Diazépam, Morphinique (Fentanyl)), des gants stériles, des compresses stériles. Le bloc para ombilical (ALR) a été de réalisation pratique facile. Le taux de réussite était de 56,66% et le taux d’échec était de 10%. Le coût moyen du bloc para ombilical était de 6900F CFA.
Conclusion : Le bloc para ombilical est une technique anesthésique (ALR) très facile à réaliser, assez simple et fiable. Le taux de réussite est bien élevé et le taux de morbidité est virtuellement nul.
Mots clés : Bloc para ombilical, CHU, Lomé

La vie de l'Anesthésie