juillet 2014, par Kpelao E. , Beketi K. , Moumouni AK , Doleagbenou A , Amouzou A , Abalo A , Dossim AM

Introduction : La chirurgie des pertes importantes de substance du cuir chevelu comporte plusieurs techniques, le plus souvent ignorées des neurochirurgiens. L’obtention d’un tissu de granulation à partir de la diploé est une technique souvent utilisée en chirurgie plastique dans le traitement des brûlures étendues de la tête. Nous rapportons notre expérience de cette technique.
Patients et Méthode : Il s’agit d’une série de trois cas pris en charge dans le service de neurochirurgie du CHU Sylvanus Olympio de Lomé pour perte importante du cuir chevelu. La technique consistait à faire des trous de trépan rapprochés emportant la table externe jusqu’à la diploé. Ensuite on réalisait des pansements gras (Tulle gras) chaque 2 jours jusqu’à bourgeonnement. La 3e étape consistait à faire des greffes cutanées.
Observations : Trois patients, 2 femmes et un homme ont été pris en charge dans le service de neurochirurgie pour perte importante du cuir chevelu, 2 d’origine traumatique et l’autre iatrogène après exérèse d’une tumeur du cuir chevelu. Les 2 plaies traumatiques étaient admises secondairement après un parage initial dans un hôpital périphérique respectivement 24 heures et 48 heures après le traumatisme emportant tout le scalp. La surface manquante était estimée respectivement à 18 et 25 cm2. La 3e patiente avait bénéficié de cette technique après exérèse chirurgicale d’une tumeur ulcéro-bourgeonnante du cuir chevelu respectant la voute du crâne. Le bourgeonnement a été obtenu dans tous cas après un délai moyen de 30 jours. On ne notait pas d’infection. Deux patients ont été greffés avec des suites favorables et une patiente d’une cicatrisation dirigée.
Conclusion : le bourgeonnement à partir de la diploé est une technique simple mais peu connue des neurochirurgiens. Elle doit être vulgarisée pour palier à l’absence de nouvelles techniques de couverture cutanée.
Mots clés : perte de substance cuir chevelu – bourgeonnement diploé

La vie de l'Anesthésie