juillet 2014, par Coulibaly Klinna , Abhé CM , Nguessan Y.F. , Ouattara A. , Brouh Y , Tétchi Y.

Introduction : L’hémogramme révèle certaines pathologies : anémies, infections, coagulopathie.
Objectif : déterminer le profil hématologique des patients en réanimation.
Matériel et Méthode : L’étude était rétrospective sur un an (2013). Les paramètres hématologiques des patients étaient étudiés à J0, J4 et J8. Les résultats sont exprimés en Moyenne ± écart-type et en pourcentage. Les comparaisons statistiques étaient faites avec le test de Chi2. Une valeur de P ≤ 0,05 a été considérée significative. Résultats : Parmi 505 patients hospitalisés pendant l’année d’étude, 86 (17%) patients ont été étudiés jusqu’à J4 et 34 patients (8%) jusqu’à J8.

JPEG - 117.1 ko

Conclusion : La surveillance hématologique stricte jusqu’à J8 n’a été possible dans notre réanimation que pour 8% des patients. Les troubles hématologiques sont plus sévères au 4ème jour et s’améliorent au 8ème jour pour les survivants. Une hyperleucocytose, une thrombopénie et une anémie ferriprive sont significativement associées à. l’infection.
Mots clés : hémogramme, évolution, infection, réanimation

La vie de l'Anesthésie