juin 2014, par Mouzou T , Tomta K , Egbohou P , Fiagnon K , Kangbeni Y O

Objectif : Faire l’état des lieux des activités anesthésiologiques au CHR d’Atakpamé.
Matériels et méthodes : Il s’agissait d’une étude prospective de douze (12) mois. Notre étude concernait les patients ayant eu une anesthésie et une réanimation durant cette période.
Les moyens d’étude étaient : interrogatoire, interview, remplissage de fiches d’enquête, observation des malades et des TSAR, relevé des données des dossiers et registres ayant servi aux activités anesthésiologiques des patients.
Les paramètres étudiés étaient : l’âge, le sexe, la classification ASA, l’anesthésie réalisée, l’intervention chirurgicale, la stratégie transfusionnelle, les incidents et accidents opératoires et la mortalité péri opératoire.
Résultats : Six cent onze patients avaient eu une anesthésie. L’âge moyen était de 33,33 ans avec une prédominance du sexe féminin à 70,82% soit un sexe ratio de 02,42. La plupart des anesthésies étaient pratiquées en urgence (80%). Les chirurgies réalisées étaient : gynécologique et obstétricale (64,92%), traumatologique et orthopédique (23,28%) et viscérale (11,80%). La consultation pré anesthésique était réalisée presque chez tous les patients et avait permis de les classer en ASA I (67,87 %) et ASA II (25,90%).L’AG (71,80%) et la RA (28,20%) étaient les deux techniques d’anesthésies pratiquées. L’ensemble des actes anesthésiques était réalisé par les techniciens supérieurs d’anesthésie et réanimation. La transfusion était exclusivement homologue (14,10 %). La mortalité périopératoire était de 01,95% et les facteurs favorisants étaient la classe ASA supérieure ou égale à II et le caractère urgent des interventions.
Conclusion : L’anesthésie au CHR d’Atakpamé se pratiquait dans des conditions peu acceptables. La totalité des actes anesthésiques était réalisée par les techniciens supérieurs d’anesthésie réanimation. La rachianesthésie était peu pratiquée malgré ses nombreux avantages et les efforts de promotion de cette pratique au TOGO.
Mots clés : Pratique, Anesthésie, CHR Atakpamé, Togo

La vie de l'Anesthésie