juillet 2014, par Adabra K , Sambiani D.M. , Amavi AK , Kanassoua K.K. , Alassani F , Dosseh E.D.

Objectif : Evaluer la prise en charge des patients présentant un ictère rétentionnel à Lomé.
Méthodologie : Il s’est agi d’une étude rétrospective descriptive portant sur les dossiers des patients hospitalisés pour ictère rétentionnel dans le service de chirurgie digestive du CHU Sylvanus Olympio de Lomé sur une période de 10 ans : de Janvier 2002 à Décembre 2011.
Résultats : Nous avons colligé au total 63 dossiers. L’âge moyen était de 48,34 ans avec une sex-ratio était de 1,25 (28 femmes-35 hommes). L’ictère et les douleurs abdominales étaient les principaux motifs de consultation dans 100% des cas. Un syndrome de cholestase a été retrouvé chez tous les patients. L’échographie et la TDM abdominale ont permis de préciser la nature de l’obstacle responsable de la cholestase dans 93,7% des cas. Les lithiases de la voie biliaire principale ainsi que les tumeurs de la tête du pancréas étaient les principales étiologies. La prise en charge a été principalement chirurgicale et a consisté soit en des dérivations biliaires après ou extraction de calculs, des doubles dérivations bilio-digestive et gastro-jéjunale. Une chimiothérapie adjuvante a été associée en cas d’étiologie tumorale maligne.
Conclusion : Il en ressort que des efforts considérables doivent encore être faits pour une amélioration dans la prise en charge des patients quant-aux moyens diagnostiques, médicaux que chirurgicaux.
Mots-clés : ictère rétentionnel, tumeur, tête du pancréas, voie biliaire principale.

La vie de l'Anesthésie