juillet 2014, par Darré T , Amegbor K , Bagny A , Sewa E.V. , Tchangai b. , Sakiye A , Alassani F , Bouglouga O , Lawson AL , Napo-Koura G

Objectif  : le cancer colorectal est de plus en plus fréquent et pose un réel problème de diagnostic et de prise en charge adéquate dans les pays en développement. L’objectif de ce travail était d’étudié les aspects épidémiologiques et histologiques des cancers colorectaux au Togo.
Matériel et méthodes : Il s’agissait d’une étude rétrospective descriptive transversale portant sur des cas de cancers colorectaux observés au Laboratoire d’Anatomie Pathologique du CHU Tokoin sur une période de 10 ans (2003-2012). Les paramètres étudiés étaient la fréquence, l’âge, le sexe, le siège, la nature du prélèvement et le type histologique.
Résultats : nous avons colligé au cours de notre période d’étude 57 cas représentant 2,8% de l’ensemble des cancers. La fréquence annuelle était de 5,7 cas. Le sex-ratio était de 1,5. L’âge des patients variait de 22 à 87 ans, avec une moyenne de 46,7 ans. Les prélèvements étudiés étaient constitués de pièces opératoires (47 cas, 82,5%) et de fragments biopsiques (10 cas, 17,5%). Les aspects macroscopiques de ces cancers étaient dominées par les formes végétantes (24 cas, 42,1%), suivis des formes sténosantes (16 cas, 28,7%), et ulcéro-végétantes (7 cas, 12,3%). Ces cancers étaient repartis en adénocarcinomes (52 cas, 91,2%), sarcomes (3 cas, 5,3%) et en lymphomes (2 cas, 3,5%).
Conclusion : Les cancers colorectaux sont relativement rares au Togo, surviennent chez les adultes jeunes, largement dominés par les adénocarcinomes.
Mots clés : cancer, colorectal, épidémiologie, histologie, Togo.

La vie de l'Anesthésie