juillet 2014, par Mouzou T , Egbohou P , Tomta K , Bissang AK

Objectif : Evaluer l’évolution de la prise en charge des traumatismes abdominaux.
Matériels et méthodes : Etude rétrospective sur 2 ans du 1er juin 2012 au 30 juin 2014. Les dossiers médicaux des patients des urgences chirurgicales, du bloc opératoire, de la réanimation polyvalente et des services d’hospitalisation ont permis le recueil et le dépouillement manuel des données sociodémographiques, cliniques et évolutives.
Résultats : 141 traumatismes abdominaux ont été recensés. Les contusions abdominales représentaient 64,54%, dont (67,03%) liés aux accidents de la voie publique. Les plaies pénétrantes de l’abdomen représentaient 35,46% avec 64% par armes blanches. Les patients étaient jeunes : âge moyen de 30 ans, extrêmes de 5 ans et 74 ans. Prédominance masculine avec 78,72%. Une laparotomie a été réalisée chez 34,75%, les autres étaient traités médicalement (60,29%). Une anesthésie générale a été réalisée pour tous les patients opérés, dans 50% des cas sous kétamine. Au total 11,35% des patients étaient décédés aux urgences avant toute chirurgie, et à la réanimation.
Conclusion : Cette étude rétrospective a mis en évidence un taux élevé de décès à l’accueil aux urgences et en réanimation. Les accidents de la circulation et les agressions par armes blanches étaient les principales étiologies.
Mots clés : traumatismes abdominaux, traitement, CHU, Togo.

La vie de l'Anesthésie