Tome 19 n°1 - 2014


EDITORIAL - Réduire la mortalité liée aux complications obstétricales en (...)

Pratique anesthésique au bloc opératoire de gynécologie-obstétrique du Centre (...)

Identification des dysfonctionnements Dans la prise en charge des cas de (...)

Apport de l’hémoculture dans le diagnostic des bactériémies au Centre (...)

Les complications de la pré-éclampsie en réanimation polyvalentes du CHU de (...)

Complications des avortements provoqués clandestins admises en réanimation à (...)

L’éclampsie en Réanimation : épidémiologie et pronostic au CHU Yalgado Ouédraogo (...)

Hématome rétro-placentaire (HRP) et mort foetale in utéro (MFIU) : à propos de (...)

L’insuffisance rénale aiguë associée au paludisme chez l’enfant au CNHU Hubert (...)

VIH et grossesse à l’hôpital d’instruction des armées de Cotonou : aspect (...)

Aspects épidémio-cliniques et pronostique des intoxications aiguës aux (...)

Prévention de l’hyperalgésie postopératoire au cours des ostéosynthèses par (...)

Traumatismes crâniens graves de l’enfant : prise en charge et pronostic à (...)

Le tétanos en réanimation au Centre National Hospitalier Universitaire (CNHU) (...)

Fréquence et causes de transfusions sanguines au cours des césariennes en (...)

Urgences Abdominales Traumatiques : Aspects épidémiologique, lésionnel et (...)

Modalités d’admission des patients dans un service de réanimation en Afrique (...)

Urgences transfusionnelles et décès maternels en Afrique noire : à propos de (...)

Une complication grave des avortements provoqués clandestins : le choc (...)

EDITORIAL - Réduire la mortalité liée aux complications obstétricales en Afrique : Un défi pour l’anesthésiste-réanimateur ?

Reduce mortality due to obstetric complications in Africa : A Challenge for the anesthetist ?

janvier 2014, par Zoumenou E

Zoumenou Eugène

En 2004, l’OMS a édité un guide intitulé : « Au-delà des nombres Examiner les morts maternelles et les complications pour réduire les risques liés à la grossesse » [1]. Ce guide proposait une nouvelle approche pour aborder le problème de santé publique que constitue la mortalité maternelle. Quatre messages clés peuvent être retenus dans ce manuel.
Selon le premier message clé, les décès maternels peuvent être évités même dans les pays ayant un faible niveau de ressources, mais il faut disposer pour cela des données nécessaires à l’élaboration de programmes. Nous disposons des données. En effet en 2011 [2] et en 2013 [3], la RAMUR a publié deux articles qui évaluent la morbidité et la mortalité maternelles en réanimation, respectivement au Mali et au Bénin. Les trois circonstances étiologiques les plus fréquemment impliquées dans la morbidité et mortalité maternelles en Afrique subsaharienne sont connues. Il s’agit de la pré-éclampsie sévère, des hémorragies obstétricales et des états septiques. Les taux de décès maternels dans ces séries de réanimation vont de 13 à 37%. Ces taux sont plus élevés que celui observé en réanimation en Tunisie [4].
Dans le présent numéro de la RAMUR, plusieurs auteurs reviennent sur les facteurs qui ont entrainé la morbidité et/ou le décès maternels. Ainsi, deux séries sont proposées respectivement sur la pré-éclampsie et/ou l’éclampsie en Côte d’ivoire [5] et au Burkina [6]. De même, trois articles sont consacrés aux hémorragies obstétricales graves à travers l’étude de l’hématome rétro-placentaire [7] et des urgences transfusionnelles [8]. Quant aux états septiques, deux articles s’y consacrent en étudiant les complications graves des avortements [9,10].
Selon le deuxième message clé du guide de l’OMS, Il ne suffit pas de connaître les chiffres de la mortalité maternelle, il nous faut comprendre aussi quels sont les facteurs profonds qui ont entraîné le décès. La RAMUR publie dans ce numéro-ci, un article qui étudie les dysfonctionnements conduisant au décès maternel dans une maternité périphérique de Cotonou [11].
Le troisième message de l’OMS note que chaque décès maternel ou complication sévère est riche d’enseignements et peut fournir des indications sur les moyens pratiques de traiter le problème. L’un des moyens pour y parvenir est la revue de mortalité et de morbidité. La revue de mortalité et de morbidité (RMM) est une analyse collective, rétrospective et systémique de cas marqués par la survenue d’un décès, d’une complication, ou d’un évènement qui aurait pu causer un dommage au patient, et qui a pour objectif la mise en œuvre et le suivi d’actions pour améliorer la prise en charge des patients et la sécurité des soins [12]. La RMM est une méthode permettant l’évaluation et l’amélioration des pratiques. Des publications ultérieures consacrées aux RMM organisées en obstétrique dans notre contexte nous permettront de tirer tous les enseignements des décès maternels afin d’améliorer les stratégies de prévention.
Enfin, selon le quatrième message de l’OMS, s’engager à donner suite aux résultats des différentes enquêtes est l’une des principales conditions préalables au succès. Plus que la description de nos pratiques de l’anesthésie et de la réanimation en obstétrique, nous devons évaluer les stratégies de prévention et de prise en charge des situations critiques en obstétrique.
Dix ans après la publication du guide de l’OMS, la mortalité maternelle reste élevée en Afrique subsaharienne. Les anesthésistes-réanimateurs ont un rôle important à jouer pour que donner la vie ne constituer plus une occasion pour perdre la sienne

Références

1. Organisation Mondiale de la Santé. Au-delà des nombres : Examiner les morts maternelles et les complications pour réduire les risques liés à la grossesse. OMS 2004 ISBN 924259183 1
2. Coulibaly Y. Morbidité et mortalité maternelles en réanimation en milieu tropical. Rev Afr anesth Med Urgence 2011 ; 16 : 1-8
3. Tchaou B. Morbidités obstétricales graves en réanimation à l’hôpital universitaire de Parakou au Bénin à propos de 69 cas. Rev Afr anesth Med Urgence 2013 ; 18 : 1-9
4. Maghrebi H, Kaddour Ch, Mhoula M, Skancbni L. Mortalité, morbidité maternelle en milieu de réanimation obstétricale. 40ème Congrès de la SFAR, Livre des abstracts, R 448
5. Coulibaly K T, Abhé Cm, Ouattara A, Yapi N, Dadié R, Assa N L, Brouh Y. Les complications de la pré-éclampsie en réanimation polyvalente du CHU de Cocody (Abidjan-RCI). Rev Afr anesth Med Urgence 2014 ; 19 : 19-13
6. Bonkoungou P1, Bako YP1, Simporé A1, Savadogo S1, Kinda B1, Kaboré RAF1, Ouédraogo A2, Sanou J1, Ouédraogo N1 L’éclampsie en Réanimation : épidémiologie et pronostic au Centre Hospitalier Universitaire Yalgado Ouédraogo de Ouagadougou. Rev Afr anesth Med Urgence 2014 ; 19 : 32-36
7. Mian DD, Angoi V, N’guessan KLP, Abauleth YR, Kouakou F, Boni ES. Hématome rétro-placentaire (HRP) et mort fœtale in utéro (MFIU) : à propos de 70 cas et revue de la littérature. Rev Afr anesth Med Urgence 2014 ; 19 : 37-42
8. Adjoby R, Konan J, Alla C, Nguessan YF, Loue V, Ahounkeng NP, Kouamé A, Andriamandimbison ZN, Effoh D, Kouakou F. Urgences transfusionnelles et décès maternels en Afrique noire : à propos de 16 cas au CHU de Cocody (Abidjan). Rev Afr anesth Med Urgence 2014 ; 19 : 86-91.
9. Lalya F, Sagbo G, Bagnan L, Alihonou F, Tohodjede Y, d’Almeida M, Koumakpaï S, Ayivi B.. Une complication grave des avortements provoqués clandestins : le choc septique secondaire a une péritonite par perforation caecale avec rétention d’instruments. Rev Afr anesth Med Urgence 2014 ; 19 : 43-46
10. Kouamé E K, Pete Y, Yapo YP, Koffi N, coulibaly K, N’guessan ML, Brouh Y Complications des avortements provoqués clandestins admises en réanimation à Abidjan (Côte d’Ivoire). Rev Afr anesth Med Urgence 2014 ; 19 : 24-27
11. Tshabu Aguèmon C, Adisso S, Houndeffo T, Klikpezo R, Fagnigbo P, Identification des dysfonctionnements dans la prise en charge des cas de mortalité maternelle à la maternité de l’hôpital Menontin de Cotonou. Rev Afr anesth Med Urgence 2014 ; 19 : 10-14
12. Bally B, Abelmann C. Revue de mortalité et de morbidité : enjeux et perspectives. Le Praticien en anesthésie réanimation 2010 ; 14 : 388-392

La vie de l'Anesthésie

rechercher sur le site de la SARAF

Recherches


Pour rendre vos recherches plus faciles